"VIVRE EN CONSCIENCE DANS SA MANIERE DE RESPIRER, MANGER,  
BOUGER, PARLER, AIMER, C'EST LA SEULE VOIE POUR VIVRE
​HEUREUX, EN HARMONIE ET RETABLIR LA SANTE."

LE SOUFFLE
Il donne l'impulsion de vie au corps et anime le mental. La qualité de la santé est étroitement liée à la respiration. Respirer est la seule fonction vitale qui peut être contrôlée et dirigée consciemment. Elle a un lien étroit avec le système nerveux. Elle dynamise le système immunitaire, oxygène le sang et les organes vitaux,  élimine les excès de carbones et déchets impurs de toutes sortes, physiques mais aussi psychiques. La gestion du souffle peut modifier le rythme du cœur, les sécrétions hormonales et les ondes cérébrales, et ainsi influencer la guérison globale et amener la transformation de l'existence. C'est le moyen le plus important pour préserver la santé, augmenter la résistance de l'organisme et stabiliser les perturbations mentales en intervenant sur le subconscient: c'est le pont qui mène l'Ego à l'Ame. 

LE MOUVEMENT
Un mouvement spécifique (kriya/asana) accompagné d'une respiration et parfois d'un son, envoie un flux spontané d'énergie vitale au-travers des méridiens. Cela produit une pression sur des zones réflexes, créant ainsi une action déterminée dans les systèmes endocrinien et lymphatique. Cette action conduit à une manifestation complète qui réactive les sécrétions et élimine les masques et blocages émotionnels cristallisés dans le corps. Elle dissout les nœuds énergétiques qui sont des mémoires inscrites par le mental. Travailler directement sur le corps apporte la libération dans notre psyché de ses automatismes ou traumatismes enfouis dans le subconscient. En redonnant à l'énergie vitale la possibilité de circuler librement par les méridiens, tous les organes seront régénérés et les fonctions vitales stimulées. Ceci aura pour conséquence de stabiliser le système sympathique et parasympathique et ainsi faire circuler l'énergie vitale en harmonisant la globalité de l'Etre. L'Esprit s'éveil à la conscience, le corps à la liberté et l'Ame à l'amour.

L'ALIMENTATION
Se nourrir c'est un acte de santé. L'alimentation doit être d'abord considérer comme une médecine et se nourrir comme une action noble et sacrée. Aujourd'hui le monde de vie dégénérant imposé par une société malade, poussent la majorité des humains à se nourrir avec des aliments dénaturés chimiquement et de manger vite sans conscience, dans le bruit, voir en état de distraction. Nous ne sommes pas seulement ce que l'on mange mais aussi comment on mange. La pensée et le sentiment ayant une forte influence sur l'assimilation de toute forme de nourriture, il est primordial d'établir pendant les repas une relation saine avec les sons, les odeurs, les goûts, le toucher mais aussi les rapports sociaux et amoureux, la nature et les animaux. La nourriture transformée à excès et remplie de produits de synthèse perd toute son énergie (Prana) et n'apporte que de la matière grossière au corps. Par absorption régulière, l'énergie que doit fournir le corps pour évacuer toutes ces toxines le fragilise et lui fait perdre rapidement l’immunité naturelle. 

LA MEDITATION
La racine de médication et de méditation est en latin "medicus", ce qui signifie "rendre entier" ou "qui guérit". La méditation n'est pas une évasion mais une rencontre sereine avec la réalité. Se soumettre aux caprices des émotions schématisées, auquel le mental s'est identifié, est la tragédie des humains.  La méditation est le moyen d'amener le subconscient, l'inconscient et la superconscience à la source de la pensée. Elle apprend à diriger le mental pour servir la conscience et crée une communication authentique avec nos actions. C'est la seule méthode pour faire un nettoyage régulier du mental et permettre de libérer de l'espace afin d'accueillir de nouvelles informations. Cela permet également de contrôler et de transcender les vagues de pensées pour libérer l'Ame à son expression afin de vivre une vie de pleine conscience. Elle peut être accompagnée d'une respiration, d'une posture des mains (mudra) passive ou active, d'un chant de mantras. La méditation est aussi importante qu'une douche quotidienne.

L'HYDROTHERAPIE
Quand les organes obtiennent un nettoyage à grande eau, immédiatement, les glandes changent leurs sécrétions. Le contact avec l'eau froide excite le coeur, contracte les vaisseaux sanguins et concentre la circulation sanguine dans les organes vitaux. Le corps, par sa propre vertu, crée la chaleur qui peut repousser la sensation de froideur. 2 minutes sous une douche froide entraînent un afflux électrique important au niveau cérébral et activent le système immunitaire immédiatement. Elle augmente la sécrétion d’endorphines qui ont la réputation de mimer les effets antidouleur de la morphine mais aussi de provoquer une sensation de bien-être. Ils stimulent également la production de la noradrénaline dans le cerveau, hormone qui allège les dépressions. Si le système glandulaire sécrète correctement, la composition chimique du sang sera alors rajeunie, les bactéries et virus évincés, toutes les névroses et les colères disparaîtront. Les glandes sont les gardiennes de la santé et de la vie. Aucun exercice, même fait pendant des heures, ne stimulera les cellules et le mental comme l'eau froide.

LE MASSAGE
Agissant sur l’énergie vitale, il permet la relaxation et la revitalisation de tout l'Être et constitue un excellent moyen pour retrouver équilibre, santé et bien-être. Les massages ayurvédiques particulièrement,  tiennent leurs origines de l’Inde ancienne. Pratiqués depuis plus de 5 millénaires, ils sont la source de tous les massages et reposent sur des principes physiques et spirituels. Touchant le corps dans sa totalité, ils prennent en compte les 7 chakras, les 14 nadis principaux et les 107 points marmas. Ces points sont qualifiés de carrefours stratégiques des courants énergétiques et ainsi stimulés, ils agissent sur tout l’organisme en débloquant les cristallisations physiques. Le massage stimule également le cerveau et le système digestif, tout en redonnant à la peau sa douceur. Finalement, cette pratique agit sur le psychique favorisant une meilleure résistance aux angoisses du quotidien, permettant  la mise en route du système de guérison naturel de l'Etre humain et apportant une joie extrême par la sécrétion de la sérotonine.

LA SADHANA 
C'est une pratique spirituelle quotidienne qui permet de prendre rendez-vous avec son Etre. Cela permet la réactivation des divers systèmes et l'alignement ​ corps - âme - esprit. La Sadhana matinale est une auto-victoire. Se lever plus tôt c'est faire capituler le mental devant la force de l'esprit: c'est une victoire sur le temps, l'espace et la matière. Il est préférable de la pratiquer entre 4:00 et 7:00 du matin après un automassage à l'huile, une douche froide. Sinon le soir avant d'aller au lit vers 22:00 au plus tard et après avoir passé les pieds sous l'eau froide. 

​"SI TU NE METS PAS DES CHALLENGES DANS TA VIE
LA VIE SERA POUR TOI LE CHALLENGE"

PROGRAMME 40 JOURS
C'est le temps minimum qu'il faut pour changer une habitude. L''idée est de donner à son mental l'expérience d'un engagement sans faille : "chaque jour, peu importe ce qui ce passe au-dehors ou dans le mental, quoiqu'il arrive, je ferai cette chose-là!". L'idée d'une pratique ininterrompue est justement de faire l'expérience de l'absolu, qui ne dépend pas du temps et de l'espace, mais s'élève au-dessus/au-delà. C'est une expérience de notre être non-dépendant, infini, illimité, non contraint par le contexte. En 40 jours de méditation/kriya, l'opportunité est donnée de traverser tout ce que le mental va exprimer en rapport à la pratique quotidienne : plaisir, passion, rejet, indifférence, ennui, colère, déprime, maladie, oubli, inconstance, etc. Mais traverser cela sans céder et sans tergiverser, apporte l'expérience de conquérir le mental : "il cèdera avant que je cède". Il dépose les armes, ne résiste plus, et s'accepte comme serviteur de la conscience.